Festival international de littérature de Berlin: Manifeste de la bande dessinée

ilb.logo.300dpiDans le cadre du 13è festival international de littérature de Berlin (ilb), un manifeste pour la BD a été publié ce 2 septembre. Le 3 septembre aura lieu le vernissage de l’exposition Comics in Berlin. Bilder einer Stadt. Elle sera ouverte pendant toute la durée du festival, du 4 au 15 septembre 2013 à la Haus der Berliner Festspiele. Vous pouvez signer le manifeste en remplissant ce formulaire.

Comics in Berlin - Tim Dinter

Comics in Berlin – Tim Dinter

Le Manifeste

Les bandes dessinées allemandes sont célébrées par la critique, traduites dans de nombreuses
langues, et reçoivent prix et récompenses lors des festivals internationaux. Les
lectures publiques de BD et les expositions qui leur sont consacrées remportent un grand
succès, particulièrement auprès d’un public jeune, et il arrive de plus en plus souvent que
des albums de bande dessinée fassent l’objet de recherches universitaires. Ce sont les
dessinateurs, les éditeurs et les autres acteurs de ce domaine qui sont parvenus, quasi
sans aide extérieure, à faire accéder la BD allemande à cette reconnaissance. Alors que le
cinéma, le théâtre, la musique et d’autres formes d’art bénéficient, à juste titre, de financements
publics, les dessinateurs, scénaristes et employés de maisons d’édition doivent
uniquement leur remarquable succès à leur travail acharné. Il est évident que de plus grandes
ressources leur permettraient de développer encore bien davantage leur potentiel.

La bande dessinée contemporaine est innovante dans la forme et exigeante sur le fond.
Du comic strip au roman graphique, son éventail est large. L’image de la BD diffusée
aujourd’hui par les médias est celle d’histoires fortes basées sur des thèmes de société
percutants. Son ampleur stylistique et son renouvellement expérimental continu témoignent
de la modernité artistique d’un médium dont les nombreuses ressources sont loin
d’être épuisées.

Aucun critique digne de ce nom ne met en doute aujourd’hui le fait que la BD soit une forme
d’art à part entière, qui mérite une place égale à celle de la littérature, du théâtre, du cinéma
ou de l’opéra. Il est scandaleux que cela ne soit toujours pas reconnu publiquement.

Nous exigeons donc que la bande dessinée reçoive la même reconnaissance que la
littérature et les arts plastiques et soit soutenue financièrement en conséquence. La
BD, comme tous les autres arts, a besoin d’un soutien étatique et privé.

Le nombre d’excellents jeunes dessinateurs, majoritairement formés dans des écoles
d’arts publiques, est en constante augmentation, mais il n’existe pas de bourse qui
assurerait la subsistance de ces créateurs talentueux au début de leur vie d’artiste.
L’écriture d’un roman graphique ou d’un album de bande dessinée dure souvent plus
d’un an et rares sont les maisons d’édition pouvant se permettre de subvenir aux besoins
d’un artiste pendant aussi longtemps.

Nous exigeons donc le soutien financier de projets de bande dessinée.

Enfin, de telles subventions doivent être coordonnées, et il faut débattre de la mesure à
leur donner. Il n’existe toujours pas en Allemagne de chaire attitrée de bande dessinée,
pas plus que d’institution qui assurerait une organisation centrale et servirait de lieu de
rencontre et de communication à dimension européenne à tous les acteurs du secteur.

Nous exigeons donc la création d’un institut allemand de la bande dessinée destiné
à réunir les artistes, à refléter leur travail au niveau universitaire et à agir pour
l’éducation culturelle.

LA BANDE DESSINÉE EST UN ART.
LA POLITIQUE CULTURELLE DOIT DÉSORMAIS ELLE AUSSI LE COMPRENDRE.

Les premiers signataires du manifeste sont (au Statut 02.09.2013):

Titus Ackermann [Illustrateur]
Ahne [Ecrivain]
ATAK / Prof. Barber [Artiste]
Jim Avignon [Artiste]
Bela B. [Musicien]
Anna Bas Backer [Dessinatrice]
Jan Bauer [Réalisateur de films d’animation]
Bodo Birk [Directeur du Salon International de la Bande Dessinée à Erlangue]
Gregor Breitkopf [Editeur / Gestion de finances]
Susanne Buddenberg [Auteur de bandes dessinées]
Karoline Bofinger [Rédactrice de bandes dessinées]
Thomas Böhm [Directeur du programme ilb]
Wolf Böwig [Journaliste photo]
Romy Blümel [Illustratrice]
Ingo Clauß [Commissaire d’exposition de Weserburg Bremen]
Maikel Das [Auteur de BD / Editeur]
Diceindustries [Artiste]
Martin tom Dieck [Artiste/ Professeur]
Tim Dinter [Illustrateur]
Tinet Elmgren [Dessinatrice]
Prof. Anke Feuchtenberger [Artiste]
Achim Frenz [Directrice du musée de la caricature à Francfort]
Cornelia Funke [Auteur de livre pour enfants et jeunes]
Anna Gabai [Commissaire d’exposition et Pédagogue]
Nadja Gebhardt [Redactrice]
Rolf Giesen [Experte en cinéma / Journaliste pour le cinéma/ Auteur de livres pratiques]
Thomas Gilke [Designer Graphique]
Moritz Götze [Artiste]
Laëtitia Graffart [Redactrice]
Oliver Grajewski [Sculpteur]
Andreas Grasskamp [Biologiste]
Lukas Grasskamp [Juriste]
Prof.Dr. Walter Grasskamp [Historien d’art]
Jonas Greulich [Régisseur / Dessinateur / Editeur]
Thomas Gronle [Illustrateur / Auteur de BD / Editeur]
Prof. Dr. Dietrich Grünewald [Président du ComFor]
Volker Hamann [éditeur REDDITION / ALFONZ / COMIC REPORT]
Jens Harder [Dessinateur]
Jutta Harms [Presse]
Jakob Hein [Ecrivain]
Thomas Henseler [Auteur de BD]
Gregor Hinz [Artiste de BD]
Matthias Hofmann [éditeur ALFONZ / COMIC REPORT]
Sascha Hommer [Dessinateur]
Prof. Markus Huber [Artiste / Professeur en université d’Art]
Christiane Mennicke-Schwarz [Historienne d’art und et commissaire d’exposition]
Dr. Edmund Jacoby [Editeur]
Andreas C. Knigge [Editeur]
Filip Kolek [Porte parole pour la Presse]
Prof. Eike König [Graphic Design / Illustratrice]
Brigitte Kronauer [Ecrivaine]
Peter Auge Lorenz [Bibliothèque pour la Bande Dessinée Renate]
Ulli Lust [Dessinatrice]
Marijpol [Dessinatrice]
Mawil [Dessinateur]
Jens Meinrenken [Historien d’art]
René Mounajed [Historien und chercheur expert en bande dessinée]
Stefan Neuhaus [Pedagogue d’art BDK]
Paul Paetzel [Illustrateur]
Felix Pestemer [Dessinateur]
Kai Pfeiffer [Artiste]
Dirk Rehm [Editeur]
Daniel Richter [Artiste]
Ulrich Schreiber [Directeur du Festival ilb]
Mona Schütze [Redactrice]
Simon Schwartz [Dessinateur]
Gerhard Seyfried [Dessinateur et écrivain]
Bela Sobottke [Dessinateur]
Mikkel Sommer [Dessinatrice]
Elke R. Steiner [Dessinatrice]
Nicola Stuart [Editrice]
Dr. Joachim Trinkwitz [Bonner Online-Bibliographie for Comic research / ComFor]
Johann Ulrich [Editeur]
Michael Vogt [Dessinateur]
Prof. Henning Wagenbreth [Université d’art / Classe d’illustration]
Susanne Weiß [Directrice de la sociéte artistique d’Heidelberg]
Birgit Weyhe [Dessinatrice]
Ulrich Wickert [Journaliste / Ecrivaine]
Michael Wiesler [Librairiste BD]
Sebastian Wolter [Editeur]
Barbara Yelin [Dessinatrice]
Dr. Thomas von Steinaecker [Ecrivain / Journaliste / Directeur TV]
Volker Zimmermann [Traducteur / Editeur]

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

One comment

  1. Étant une passionnée de bandes dessinées je ne peux que soutenir votre action qui à mon avis permettrait l’émergence d’auteurs qui, par besoin de subsistance ont souvent dû renoncer à leur passion.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: