Berlinale 2014 – Quote of the day: Léa Seydoux

J’aime me transformer dans les films, j’aime disparaître.

Il faut comprendre vraisemblablement: derrière les personnages. Nous nous aimerions qu’elle disparaisse un peu des pellicules françaises, histoire de voir d’autres actrices de temps en temps.
Léa Seydoux, La Belle et la Bête de Christophe Gans (qui ne mérite pas plus comme critique que la Belle et la Bête perdent leur âme sur l’autel des effets spéciaux essayant de pallier la non 3D, sorte d’avatar du seigneur des anneaux…), produit par Jérôme Seydoux, hors compétition.

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: