Coupe du monde 2014 : c’est parti ! Impressions de Salvador de Bahia

Jour J pour le démarrage de la Coupe du Monde de football au Brésil, avec le match d’ouverture entre la Seleçao et la Croatie qui se disputera ce jeudi à Sao Paolo. Premières impressions récoltées du côté de Salvador De Bahia qui accueillera son premier match vendredi, avec une affiche très attendue : Espagne – Pays Bas. En Europe, les drapeaux recouvrent déjà les balcons et les rétroviseurs, les bières sont au frais et tout le monde est prêt à bondir contre l’arbitre qui, forcément, sera contre notre équipe favorite.

Arena Fonte Nova vu du lac - Faquini Produção Fotográfica; Fotógrafo David Campbell  CC-BY-3.0-br

Arena Fonte Nova vu du lac – Faquini Produção Fotográfica; Fotógrafo David Campbell
CC-BY-3.0-br

David, 45 ans, interprète à Salvador de Bahia, nous livre ses premières impressions.

Michael Lanza. : Tout le monde pointe du doigt l’organisation du Mondial ; alors tout est prêt du côté de Salvador ?

David : Non! Certaines rues dans le quartier de Barra, où l’on croise de nombreux touristes, se résument à un gigantesque chantier! Mais comme il n’est guère possible de repousser l’échéance de la Coupe du Monde de quelques mois, la nouvelle zone piétonne sera prête pour le carnaval de 2015!

M.L :Les supporters donnent-ils déjà de la voix?

D : J’habite un quartier exclusivement résidentiel et j’ai beau essayer de prêter l’oreille, je n’entends que les mouches voler (même s’il n’y en a pas beaucoup ici)! Ce qui est plus courant, par contre, ce sont les fanions jaune-vert arborant déjà bon nombre de voitures! Il faudra probablement attendre ce soir pour que le niveau sonore monte d’un cran, et de quel cran!

M.L : L’ambiance dans la ville, plutôt à la fête ou un peu tendue ?

D. : Je me risquerais à dire plutôt à la fête, mais il suffit de peu pour que la tendance ne s’inverse (p. ex. si certaines grève perdurent).

© David Baour

© David Baour

M.L. :Et toi iras-tu voir un match? As-tu eu de la peine à obtenir un billet et est-il encore possible de s’en procurer?

D : Oui, je me suis laissé contaminer par la fièvre du football! Mais c’est avant tout par intérêt sociologique, car je suis loin d’être un amoureux du ballon rond. Je me suis connecté sur le site de la FIFA pendant une heure ou deux et ai réussi à obtenir deux billets pour Suisse-France ainsi que deux autre billets pour Bosnie-Herzégovine-Iran. Certains billets sont encore en circulation, mais plus sur le site de la FIFA! En clair, les aficionados devront délier leur bourse et payer jusqu’à dix fois le prix officiel du billet, et tant pis si c’est interdit (et passible d’une peine d’emprisonnement)!

© David Baour

© David Baour

 

Propos recueillis par Michael Lanza

À suivre, d’autres interviews en direct du Brésil !

© j:mag Tous droits réservés

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

One comment

  1. Pingback: Soir de match, dans les rues de Salvador de Bahia | j:mag

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: