« Wake Up Genève » : un mouvement citoyen pour le peuple syrien

[update 26 juin dans les commentaires sur le déroulement de la manifestation]

Initié par des habitants de Genève indignés par la situation en Syrie, Wake Up Genève est un mouvement citoyen, pacifique et apolitique. Il a pour objectif de témoigner de la solidarité des habitants de Genève et d’appeler les dirigeants politiques et les instances internationales à prendre leurs responsabilités pour mettre fin aux violences dans ce pays.

Donner un visage aux Syriens

C’est à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés du 20 juin dernier que Wake Up Genève a organisé sa première manifestation afin de “rendre hommage au courage et à la résilience de ce peuple qui continue à espérer une réaction de la communauté internationale”. Dans plusieurs points de la ville, les membres de ce mouvement ont fait défiler des portraits de Syriens pris dans les camps de réfugiés et en Syrie.

Un des portraits exposés par Wake Up Genève

Un des portraits exposés par Wake Up Genève

Le collectif aimerait que cette manifestation ne reste pas confinée à un happening et en appelle aux institutions publiques comme privées, aux associations, entreprises, lieux de culte, organisations humanitaires ainsi qu’aux particuliers à prolonger leur action en mettant à disposition leurs murs ou des espaces pour afficher ces portraits.
Comme nous le voyons dans de nombreux conflits dans le monde qui s’installent dans le temps, il arrive un moment où la persistance du conflit et/ou son horreur rendent abstrait les enjeux et ne réduisent les parties prenantes qu’à une litanie de victimes énumérées dans les médias. Mais les conflits sont toujours faits de chair et de sang et il est important de les réincarner pour mieux les appréhender. L’initiative de Wake Up Genève est à cet égard exemplaire.

Prochaine manifestation

En collaboration avec des artistes locaux, le mouvement citoyen organise un rassemblement dansant pour le peuple syrien, le dimanche 29 juin de 14h00 à 16h00 à Rotonde du Mont‐Blanc, sur
le quai du Mont‐Blanc, à Genève, avec le slogan qui réveille: Parce que nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas, la Genève cosmopolite, berceau des Nations Unies et du droit international humanitaire, se doit de préserver son héritage et de mettre en œuvre ses principes humanistes dans la défense du peuple syrien. Alors, entrez dans la danse !

Pour retrouver le collectif: http://www.wake-up-geneve.ch/     twitter    facebook

Malik Berkati

© j:mag Tous droits réservés

 

 

 

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

3 comments

  1. Déroulement de l’événement:

    14h00: Chant syrien par Rime Shretah (Chanteuse)
    14h05: Discours par Myriam Marcuello (Coordinatrice Wake Up Genève) & Tawfik Chamaa (Porte – parole de l’UOSSM[1])
    14h25: Performance de danse arabe par Nadia Makhlouf (Danseuse)
    14h35: Danses en cercle populaires de Syrie “dabkeh” animées par Nadia Makhlouf

    15h: Témoignages de syriens et performance de luth arabe par Samir Mokrani (Musicien)

    15h15 : Danses au milieu d’un cercle avec la participation de tous

    15h45 : Hommage au père Paolo Dall’Oglio et clôture de l’événement

  2. Pingback: Chaque Syrien a un visage! | j:mag

  3. Pingback: Genève – Syrie: spectacle des Malas Twins dans le cadre de l’exposition WAHA – L’école de Damas | j:mag

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: