Berlinale 2017 – Quote of the Day #3 : Josef Hader sur les journalistes

La question brûlant la langue de tous les critiques de film à la conférence de presse du film en compétition Wilde Maus: est-ce que le fait d’avoir choisi le métier de journaliste pour son (anti-)héros était intentionnelle? Josef Hader répond que non, il cherchait juste métier où celui qui l’exerce et le perd se retrouve perdu… avant d’ajouter:

Ceci dit, il est vrai que la situation des journalistes de nos jours c’est un peu celle des ouvriers des années 80…

Josef Hader © Malik Berkati

Josef Hader
© Malik Berkati

Malik Berkati, Berlin                                      

© j:mag Tous droits réservés

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: