Berlinale 2017 Quote of the Day #4: Daniela Vega (Una Mujer Fantástica )

Pas facile de choisir une phrase dans cette journée qui a été riche en paroles importantes. Mais puisqu’il faut, celle-ci prononcée par Daniela Vega résume un peu l’évidence criante dans les trois films proposés en compétition…

Nous naissons tous bébé et mourront vieux. En ce sens, tout le monde subit au cours de sa vie des transformations. Tout le monde a un chemin de vie qui lui appartient et c’est cela qui fait de nous des êtres humains.

Daniela Vega © Malik Berkati

Daniela Vega
© Malik Berkati

La critique de Una Mujer Fantástica.

Malik Berkati, Berlin                                      

© j:mag Tous droits réservés

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

One comment

  1. Pingback: Palmarès 67è Berlinale: de la dignité à la poésie en passant par la résistance! | j:mag

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: