Posts Tagged: Iran

Berlinale 2016 – Les pattes d’ours décernées par j:mag

Cet article n’est pas très original dans le monde des médias, mais c’est une première à j:mag – assez étonnant quand on pense que nous existons depuis 20 ans! Aujourd’hui nous donnons nos prix en attendant celui du prestigieux jury

Berlinale 2016 – Les pattes d’ours décernées par j:mag

Cet article n’est pas très original dans le monde des médias, mais c’est une première à j:mag – assez étonnant quand on pense que nous existons depuis 20 ans! Aujourd’hui nous donnons nos prix en attendant celui du prestigieux jury

Berlinale 2016 – Compétition jour #9: United States of Love et A Dragon Arrives !

Nous voilà rendus au dernier jour de la compétition qui a commencé par un film polonais un peu neurasthénique, puis hors compétition une comédie certes joyeuse mais flirtant avec une certaine tristesse de la réalité – Saint-Amour (qui donne matière

Berlinale 2016 – Compétition jour #9: United States of Love et A Dragon Arrives !

Nous voilà rendus au dernier jour de la compétition qui a commencé par un film polonais un peu neurasthénique, puis hors compétition une comédie certes joyeuse mais flirtant avec une certaine tristesse de la réalité – Saint-Amour (qui donne matière

Berlinale 2016 – Compétition jour #7: Zero Days et Kollektivet (The Commune)

7è jour de compétition – un pied dans le futur du présent avec un documentaire sur la cyber-stratégie au niveau étatique et ses dangers inhérents, et un pied dans le passé dont les enfants font des films présentement. Zero Days

Berlinale 2016 – Compétition jour #7: Zero Days et Kollektivet (The Commune)

7è jour de compétition – un pied dans le futur du présent avec un documentaire sur la cyber-stratégie au niveau étatique et ses dangers inhérents, et un pied dans le passé dont les enfants font des films présentement. Zero Days

L’amérique latine au palmarès de la 65e Berlinale

Alors que les éditions 2014 et 2013 avaient consacré l’Asie et l’Europe de l’est, cette année c’est au continent sud-américain d’être à l’honneur… et à juste titre! Pas seulement en compétition, mais aussi dans les sections parallèles qui ont présenté

L’amérique latine au palmarès de la 65e Berlinale

Alors que les éditions 2014 et 2013 avaient consacré l’Asie et l’Europe de l’est, cette année c’est au continent sud-américain d’être à l’honneur… et à juste titre! Pas seulement en compétition, mais aussi dans les sections parallèles qui ont présenté

Berlinale 2015: Prix des jurys indépendants

En attendant le gala de clôture pendant lequel seront remis ce soir à 19h00 les Ours d’or et d’argent, voilà les films récompensés par les jurys indépendants de cette 65e Berlinale. Prix du jury œcuménique pour la compétition: El botón

Berlinale 2015: Prix des jurys indépendants

En attendant le gala de clôture pendant lequel seront remis ce soir à 19h00 les Ours d’or et d’argent, voilà les films récompensés par les jurys indépendants de cette 65e Berlinale. Prix du jury œcuménique pour la compétition: El botón

L’Europe de l’est au palmarès de la 63è Berlinale

Le cinéma de l’Europe orientale était fortement représenté  dans la sélection en compétition officielle. La qualité, tant au plan de la cinématographie qu’à celui de la dramaturgie, s’est avérée excellente. Le cinéma des Amériques à montré quant a lui une

L’Europe de l’est au palmarès de la 63è Berlinale

Le cinéma de l’Europe orientale était fortement représenté  dans la sélection en compétition officielle. La qualité, tant au plan de la cinématographie qu’à celui de la dramaturgie, s’est avérée excellente. Le cinéma des Amériques à montré quant a lui une

Pardé : la métaphore du cinéma iranien, le syndrome du monde du cinéma à propos des films iraniens

Je m’excuse tout d’abord de parler à la première personne, mais c’est justement le seul intérêt de cet article sur ce film. Et je m’explique. Le cinéma iranien jouit d’un statut particulier dans le monde du cinéma, que ce soit auprès

Pardé : la métaphore du cinéma iranien, le syndrome du monde du cinéma à propos des films iraniens

Je m’excuse tout d’abord de parler à la première personne, mais c’est justement le seul intérêt de cet article sur ce film. Et je m’explique. Le cinéma iranien jouit d’un statut particulier dans le monde du cinéma, que ce soit auprès

Nasrin Sotoudeh en danger apres 45 jours de greve de la faim

Rebecca Rouge, membre de la campagne internationale de soutien à Nasrin Sotoudeh, lance ce cri de détresse sur Twitter : Rebecca Rouge a appris qu’au 44e jour, la prisonnière politique a été transférée à l’infirmerie de la prison. Retour sur les

Nasrin Sotoudeh en danger apres 45 jours de greve de la faim

Rebecca Rouge, membre de la campagne internationale de soutien à Nasrin Sotoudeh, lance ce cri de détresse sur Twitter : Rebecca Rouge a appris qu’au 44e jour, la prisonnière politique a été transférée à l’infirmerie de la prison. Retour sur les

Journée de solidarité avec Mahnaz Mohammadi à Rennes

Hommage à Mahnaz Mohammadi by Rebecca Rouge Il ne fait pas bon être cinéaste en ce moment en Iran: dans les festivals les récompenses et les honneurs pleuvent, en Iran les arrestations et condamnations se multiplient. Moins médiatisée que Jafar

Journée de solidarité avec Mahnaz Mohammadi à Rennes

Hommage à Mahnaz Mohammadi by Rebecca Rouge Il ne fait pas bon être cinéaste en ce moment en Iran: dans les festivals les récompenses et les honneurs pleuvent, en Iran les arrestations et condamnations se multiplient. Moins médiatisée que Jafar

Press Release Berlinale: Jafar Panahi – Filmmaker of the World

Jafar Panahi – Filmmaker of the World As recently announced, the Berlin International Film Festival is launching a number of initiatives this year to support the convicted Iranian directors Jafar Panahi and Mohammad Rasoulof.  On February 17, the Berlinale Talent Campus

Press Release Berlinale: Jafar Panahi – Filmmaker of the World

Jafar Panahi – Filmmaker of the World As recently announced, the Berlin International Film Festival is launching a number of initiatives this year to support the convicted Iranian directors Jafar Panahi and Mohammad Rasoulof.  On February 17, the Berlinale Talent Campus