Convention de Genève relative au statut des réfugiés

En juin 2014, nous avions ressenti le besoin de rappeler l’existence de la IVè Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre. Nous sommes en 2016. L’état du monde non seulement est loin de s’améliorer, mais sa partie qui en représente le centre économique se défausse sans vergogne de sa responsabilité – que ce soit au regard de ses actions qui mettent le monde dans cet état comme envers les populations dont il a collectivement charge de protection.
La différence entre notre premier appel en 2014 et celui-ci est que ce ne sont plus seulement les États qui semblent oublier l’Histoire, les citoyens également! –  singulièrement un grand nombre d’entre eux provenant de pays qui se trouvaient il y a moins de 3 décennies derrière le Rideau de fer, le terme et concept de réfugié ne devant donc pas être une totale abstraction pour eux…
Les populismes ont le vent en poupe dans toutes les régions du monde, mais le bateau Europe se noie dans la mer Méditerranée, se fend et se déchire sur ses frontières-barbelés, sombre dans des discours de haine, de xénophobie et de racisme qui font penser au ressac des années 30 du siècle passé! Le sursaut est humainement et moralement nécessaire, et ceci de toute urgence. Mais si l’on veut rester sur un plan  pragmatique – puisque la préservation de l’humain ne semble plus être une condition suffisante à notre humanité pour agir en sa faveur – l’urgence tient également au fait que cette attitude d’égoïsme, de repli et de rejet laissera des traces durables au sein de ceux que l’on laisse mourir à nos portes … et cette mémoire-là peut également un jour ou l’autre soulever un contre-balancier qui sera certainement douloureux de recevoir en pleine figure.

Cette Convention des Nations-Unies a été conclue le 28 juillet 1951 et est entrée en vigueur pour la Suisse le 21 avril 1955. Le texte (en intégralité ci-dessous) est toujours en vigueur.

Malik Berkati

© j:mag  Tous droits réservés

Advertisements

About malik berkati

Rédacteur en chef j:mag

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Changer )

Connecting to %s

%d bloggers like this: